Subalternités et écologie politique

Au niveau des prémisses, plusieurs parallèles caractérisent l’écologie politique et les Subaltern Studies, mouvement intellectuel né de la rencontre d’Indianistes dont la finalité se voulait d’écrire de « meilleures historiographies » redonnant ses lettres de noblesse aux « sans voix » que le joug colonial, puis le nationalisme triomphant, ont tour-à-tour sous-représenté (Sarkar 2000: 302, voir aussi Spivak 1988)….