Le dindon sauvage dans la région de Portneuf

Devant ces changements dans nos relations avec les nouvelles espèces qui s’installent et s’étendent sur notre territoire, je m’interroge sur les manières dont les producteurs agricoles et les chasseurs de la région de Portneuf réagissent à l’arrivée du dindon sauvage et sur les manières d’exercer un contrôle et de gérer le vivant. Bref, il s’agit d’observer comment l’arrivée du dindon sauvage dans la région de Portneuf est inséré dans un processus de co-construction de la nature et s’il figure bel et bien comme « monstre », soit « the wonders of symbiosis and the threats of ecological disruption » (Tsing et al. 2017 : 2)

Un acteur de la rivière Saint-Charles : l’ornithologue

L’ornithologue, passionné par la nature, marche le long de la rivière Saint-Charles en toutes saisons. Muni obligatoirement de ses jumelles, mais pas d’un télescope « pour aller chercher plus loin », car la rivière est proche, il écoute pour savoir si les oiseaux sont là. Parfois outillé d’un crayon et de papier, parfois armé de son téléphone intelligent et de l’application eBird, il remplit son feuillet d’observations. Voici en quelques lignes un résumé de ses expériences avec la rivière Saint-Charles.