Les visions de trois acteurs sur l’avenir du parc linéaire de la rivière Saint-Charles : la ville de Québec, accès transport viable et une cycliste

Ethnographie réalisée dans le cadre du séminaire intercycle Nature et environnement : espaces « d’alternatives » et d’altérité, département d’anthropologie, Université Laval
Par François Desjardins et Livia Mills-Montesinos

Le parc linéaire de la rivière Saint-Charles est un endroit très fréquenté pour ses attraits anthropiques et naturels. Depuis 1996, la ville de Québec a investi des sommes considérables afin de revitaliser les berges de la rivière et d’aménager ses abords. Parmi ces attraits, une piste cyclable d’environ huit kilomètres ainsi qu’un sentier pédestre de 32 kilomètres se côtoient. En 2016, un compteur a dénombré 1 454 passages à vélo faisant de cette voie la deuxième artère la plus fréquentée du réseau à Québec.

C’est ainsi que nous nous sommes intéressé-e-s à trois types de vision contemporaine du réseau cyclable de la rivière, soit institutionnelle, organisationnelle et citoyenne. N’ayant jamais pu rencontrer de représentant-e de la Ville, nous n’avons finalement réalisé que deux entrevues dont une avec un intervenant d’Accès transport viable et une autre avec une cycliste. Par conséquent, nous avons dû utiliser le rapport de la Ville Vision des déplacements à vélo. Mai 2016 pour ce qui a trait à la vision de la ville de Québec. De plus, certains faits saillants se sont dégagés de ces deux rencontres et cela autant positivement que négativement. D’ailleurs, les trois acteurs-trice-s s’accordent ensemble sur la plupart des données produites. Nous avons axé notre schéma d’entrevue autour de trois catégories principales : leurs expériences personnelles autour du réseau cyclable de la ville de Québec (particulièrement centrées autour du parc linéaire), leurs représentations actuelles de celui-ci et de leurs visions d’avenir.

En premier lieu, le rapport de la Ville ne nous permettait pas d’étayer les expériences personnelles de quiconque ; seuls les deux interviewé-e-s ont pu nous renseigner à ce sujet. En se basant sur les entrevues, il est possible de relever des expériences essentiellement positives relativement à l’esthétisme du parc linéaire : « J’ai l’impression que c’est un joyau de la ville de Québec, donc c’est magnifique » (Entrevue 1). De plus, les deux considèrent que la piste cyclable est bien aménagée, entretenue et pratique comme le rappel la cycliste : « il y a moyen de courir, promener son chien ; ça me semble assez polyvalent » (Entrevue 2).

En deuxième lieu, les trois acteur-trice-s ont insisté sur leurs représentations actuelles du parc linéaire, en faisant tou-te-s état du manque ddesjardins2016_2e ramifications entre la piste cyclable de la rivière Saint-Charles et l’ensemble du réseau. Par exemple, dans son rapport la Ville met de l’avant ce manquement : « Pour favoriser l’augmentation du nombre d’utilisateurs du vélo, il est important d’ajouter des liens cyclables pour relier les tronçons déjà en place » (Ville de Québec 2016 : 19). Par ailleurs, les deux intervenant-e-s ont évoqué l’absence d’union entre les différents segments de la haute et de la basse ville par l’entremise de la rivière Saint-Charles. Bien que le rapport de la Ville ne stipule pas explicitement un manque de sécurité, on peut dénoter dans l’ensemble un souci envers la démocratisation de la pratique du vélo en mettant un place un contexte sécuritaire.

En troisdesjardins2016_3ième lieu, nous retenons plus particulièrement deux visions d’avenir partagé de manière nuancée par les trois intervenant-e-s. Le représentant d’Accès transport viable affirme que : « [l’]on a un très beau réseau cyclable récréatif à Québec […] on dit souvent que ce réseau-là, pour qu’il devienne utilitaire, […] ce qui manque […] c’est le maillage entre les différents réseaux récréatifs » (Entrevue 1). Subséquemment, on peut dénoter le désir de développer l’usage utilitaire du réseau cycliste actuel pour en faire un réseau de plus grande envergure. De plus, l’ensemble des informateur-trice-s suggère qu’à l’avenir un réseau utilitaire devrait prévoir une utilisation constante au fil des saisons.

En somme, bien qu’il apparaisse que la piste cyclable aux abords de la rivière Saint-Charles est un des axes centraux du réseau, le rapport de la ville de Québec n’y accorde pas une attention particulière. Sur les 338 km de voies cyclables qui devaient être ajoutées d’ici 2018, à ce jour Accès Transport viable estime que seulement 50 km ont été aménagés. Le rapport de la Ville met en relief que 40% des kilomètres ajoutés depuis 2008 sont en fait des chaussées désignées. Ainsi, la ville n’est pas conséquente puisqu’elle constate que « la chaussée désignée ne permet ni d’augmenter le sentiment de sécurité des cyclistes moins expérimentés ni de développer le réseau structurant de la ville » (Ville de Québec 2016 : 16). D’ailleurs, l’expérience cycliste est négative quant à ce type de voie : « la nouvelle piste qu’ils ont fait sur Montmagny est comme dangereuse à huit sur dix » (Entrevue 2). En guise de solution, Accès Transport viable suggère de repenser l’aménagement urbain en concevant les nouvelles infrastructures autour des modes de transports actifs (Accès Transport viable 2016 : 8). Les « rues complètes » semblent une solution envisageable si l’on considère les aménagements d’autres villes en Amérique du Nord (Accès Transport viable 2016 : 8-10).

 

BIBLIOGRAPHIE

ACCÈS TRANSPORT VIABLE, 2016, Mémoire sur la Vision des déplacements à vélo 2016-2020 de la Ville de Québec. Consulté sur Internet (http://transportsviables.org/wp-content/uploads/2016/05/pdrc_2016_memoire_atv_final_taille_reduite.pdf), décembre 2016.

VILLE DE QUÉBEC, 2016, Vision des déplacements à vélo. Mai 2016. Consulté sur Internet (https://www.ville.quebec.qc.ca/planification_orientations/transport/docs/vision_deplacements_velo.pdf), novembre 2016.


 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s