Quelle est la place de l’éducation et du fait scientifique dans le discours sur la rivière Saint-Charles? La qualité de l’eau : une préoccupation scientifique et écologique qui trouve sa place en éducation à Québec

Cet article a pour but de situer le discours éducationnel et scientifique dans les enjeux concernant la rivière Saint-Charles. Pour ce faire, nous avons réalisé une entrevue avec Olivier D’Amours, professeur en techniques de bioécologie au cégep de Sainte-Foy. Il est responsable du cours de caractérisation des milieux aquatiques, dans le cadre duquel il effectue deux sorties sur cette rivière.

La renaturalisation de la rivière Saint-Charles : une initiative citoyenne

L’histoire de la revitalisation de la rivière Saint-Charles est souvent considérée comme un leg important du maire Jean-Paul L’Allier, or peu savent qu’elle a débuté plusieurs années auparavant par un groupe de citoyens regroupés sous la bannière du Mouvement Rivière Vivante (MRV), fondée en octobre 1995 (Lauzon, 1998).

Conférence Anthropologie, Nature et Environnement II: François-Xavier Cyr et Olivia Roy-Malo

Conférence conjointe de François-Xavier Cyr (maîtrise, Université Laval) et Olivia Roy-Malo (maîtrise, Université Laval), 9 mars 2016 : Aires protégées au Québec, une logique de centralisation : le cas d’une nation autochtone et d’une municipalité régionale Le cycle de conférence « Anthropologie, Nature et Environnement » s’inscrit dans le cadre des Rendez-vous anthropologiques organisés par le département d’anthropologie de…

Conférence Anthropologie, nature et environnement I: Marie-Luce Gélard

La présentation de Marie-Luce Gélard articulait des réflexions sur l’épistémologie des corps et le sable comme culture matérielle en contexte saharien marocain. Par quelles techniques, le sable devient-il matière prenante des quotidiens sahariens? Comment s’empreigne-t-il aux corps? Mais aussi, comment les corps s’empreignent-ils à cette matière?